Sophrologie Titre RNCP
Hypnose Ericksonienne
Energétique / EFT
Formation en entreprises
Saint Cyr l'Ecole
(secteur Versailles)
SIRET 83950159000013

Sophrologie/relaxation

Comment adapter la sophrologie aux tous petits ?

Il est difficile de proposer à un enfant de deux, trois ou quatre ans une relaxation classique. Le toucher, les massages vont faciliter la découverte du corps, le fortifier, l'apaiser.

L'enfant se sent exister sous vos mains, il peut s'abandonner et c'est un merveilleux moyen de communication corporelle.

Dans cette relaxation (la relaxation étant un préalable à la sophrologie), l'enfant devient un pantin désarticulé, on le bouge dans tous les sens, on lui soulève les pieds, les bras, les jambes, la tête et il ne doit présenter aucune résistance. Il est invité à s'abandonner complètement dans vos mains de marionnettiste.
Si vous sentez une résistance, inviter l'enfant à se laisser encore plus aller. Quand la détente est totale, disposer l'enfant dans sa position favorite.

Le massage dépend de la personnalité de l'enfant. Depuis les effleurages, style chatouilles jusqu'aux des pressions, ou un pétrissage de tout le corps, l'éventail est large. N'oubliez pas les pieds, la nuque, le visage, qui sont des zones très sensibles et réceptrices.

Ces massages peuvent se faire par-dessus les vêtements, le pyjama au moment de s'endormir. Laissez parler votre intuition, parfois des gestes très simples comme poser la main sur le front ou le plexus solaire apportent un apaisement immédiat.
La communication corporelle n'est pas réservée aux tout petits. Les grands aussi ont besoin de recevoir de la tendresse. Alors les "durs" à relaxer deviennent "tendres" câliner.

« Allonge toi près de moi sur le tapis ou sur le lit... et donne moi ta main droite... voilà, imagine que ton bras droit est très mou...lourd...mou comme un bras en chiffon...et je vas m'amuser à faire bouger ton bras dans tous les sens... Voilà, abandonne le encore plus dans mes mains...

Je fais la même chose avec ton autre bras...et puis avec les deux bras... Je m'amuse avec tes deux bras...je les balance dans les deux sens...je les conduis vers le haut et le bas...tu es une marionnette entre mes mains...
Faire la même chose avec une jambe puis l'autre, puis les deux ensemble... Et pourquoi pas, soulever l'enfant depuis le sol et le balancer de droite à gauche, gentiment, la tête en bas.

Une fois l'exercice réalisé sur l'enfant, on pourra lui demander de devenir lui-même le marionnettiste et à vous de devenir sa marionnette... « 

Extrait de Méditations guidées pour les enfants. Farida BENET

 

Pour toute demande de renseignements sur la sophrologie, contactez-moi, je vous reçois en cabinet à Saint Cyr l’Ecole (secteur Versailles) ou je vous accompagne à distance si cette modalité vous convient davantage.

 

Consultations au Cabinet de Sophrologie-Reiki Saint Cyr L'école (secteur Versailles)


Articles similaires

Réalisation & référencement Site clef en main

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.