Sophrologie Titre RNCP
Hypnose Ericksonienne
Energétique / EFT / RITMO proche EMDR
Formation en entreprises Saint Cyr l'Ecole (secteur Versailles)
SIRET 493 742 050 000 21
Sophrologie Titre RNCP
Hypnose Ericksonienne
Energétique / EFT / RITMO proche EMDR
Formation en entreprises Saint Cyr l'Ecole (secteur Versailles)
SIRET 493 742 050 000 21

Exemples de techniques de sophrologie

Sophrologie/relaxation

Je vais vous présenter ci-dessous quelques techniques de sophrologie et leurs objectifs. 

L’état sophronique :  C’est un état de relâchement global, à la fois physique et mental, obtenu grâce à une sophronisation de base . Il se caractérise par les effets de détente, la mise en veilleuse de la pensée réflexive et des contraintes logico-sociales de la conscience ordinaire, pour s’ouvrir à l’expérience d’un monde intérieur plus vaste, riche en intuitions dynamiques, créatives, qui facilitent l’émergence de nouveaux possibles.

Etchelecou, Bernard (2017-05-24). Grand manuel de sophrologie : Une synthèse des différentes techniques, 100 exercices pratiques, 20 domaines d application 

La sophronisation de base (B. Etchelecou) :  C’est la technique princeps, enseignée dès les débuts de la sophrologie, qui conduit à un état de conscience « entre veille et sommeil », souvent synonyme de relâchement et de bien-être, ouvrant la voie aux évolutions pédagogiques et thérapeutiques.

 

La libération des tensions inutiles (LTI) ou sophro-déplacement du négatif (SDN) (P. Gautier)  : Cette technique, souvent appelée sophro-déplacement du négatif (SDN), . . . vise à libérer tout le corps des tensions inutiles. Nous appuyant pour cela sur chaque expiration, nous relâchons notre corps, couplé au projet de nous libérer de ce que nous pouvons qualifier de négatif (contractures, douleurs, etc.) au niveau de notre corps. À partir du 3e degré de la relaxation dynamique, nous y ajoutons les tensions psychiques.

Indications :  Elle convient, par exemple, lorsque nous souhaitons atténuer une sensation de stress ou de douleur, liée à une tension physique trop marquée. Avec l’entraînement, elle peut permettre de se libérer de sentiments négatifs en réalisant une sorte de mise entre parenthèses des ruminations. Elle peut aussi être utilisée chaque jour comme une véritable hygiène corporelle: le soir, comme un sas libérateur entre les activités professionnelles et personnelles, ou avant de se coucher, pour glisser vers un apaisement facilitateur du sommeil, etc.

 

Sophro-présence du positif (SPP) (N. Baste) : Cette technique est également appelée « sophro-présence immédiate ». Elle permet d’avoir accès à ses propres ressources et de les activer dans un esprit positif. La technique consiste tout d’abord à vivre, dans l’« ici et maintenant » de la relaxation (= présence immédiate), les sentiments profonds et les sensations positives que l’on éprouve vis-à-vis de situations, d’objets ou d’êtres chers… Sentiments et sensations qu’on laisse ensuite s’« incorporer » en nous. Véritable « somatisation du positif » (A. Caycedo), activée avec la respiration.

Indications : ● Apprendre à lutter contre le stress. ● Activer le positif afin de retrouver de la confiance en soi tant d’un point de vue personnel que d’un point de vue professionnel.

 

Sophro-attention et sophro-concentration (N. Baste) : Ces techniques s’intègrent dans la relaxation dynamique du premier degré (RDI) et consistent à apporter son attention et à exercer sa concentration sur un objet neutre. . . .  il s’agit d’observer trois temps: un temps de concentration, un temps de méditation et un temps de contemplation. L’objet neutre consiste en un support à la concentration. Dans le parcours en sophrologie, nous pouvons amener différents objets et, lorsque cela a du sens, un objet chargé d’affects ou d’émotions. Il est intéressant de s’entraîner d’abord avec un objet neutre, puis de laisser venir l’image d’objets porteurs d’affects ou d’émotions.

Indications : Les exercices de sophro-attention et de sophro-concentration, en travaillant sur l’attention et sur la concentration, permettent d’améliorer les capacités de fixation mnésique. Il peut s’agir d’un véritable entraînement de la mémoire. Cette technique trouve ainsi une place privilégiée pour l’entraînement sophrologique à la préparation des examens et des concours. Elle est intéressante, dès l’enfance et l’adolescence, en ce qui concerne les apprentissages. Elle peut également accompagner tout au long de la vie des situations de changement, dans la vie personnelle ou professionnelle, des situations de formation continue ou de reprise d’études.

 

Sophro-substitution-sensorielle (SSS) (B. Etchelecou) :  Cette technique est fréquemment utilisée en soin de support contre la douleur. Son principe est simple, il s’agit de transformer une sensation en une autre sensation ou en autre chose. Par exemple, nous pouvons proposer de se concentrer sur une zone douloureuse, de bien repérer la douleur et de la transformer en chaleur ou en fraîcheur. Nous pouvons également proposer de placer une couleur sur la zone douloureuse et de changer cette couleur en une autre couleur.

Indications : ● Toutes les douleurs chroniques, les douleurs induites par les soins. ● Utile en anesthésie locale, en complément. ● Indispensable en obstétrique, pendant la naissance et dans les suites de couches.

 

Futurisation simple (FS) (P. Gautier) : Elle consiste à imaginer librement « quelque chose » d’agréable, dans le quotidien, qui va probablement être vécu dans un avenir proche. 

Indications  : Cette technique renforce, de manière simple, le positif au regard de notre futur, en lien avec des situations habituelles, sans anxiété. C’est aussi un moyen de préparer les autres techniques de futurisation, de tester la capacité actuelle de la personne accompagnée à une projection positive sur son devenir.

 

Sophro-acceptation progressive (SAP) (P. Gautier) : La sophro-acceptation-progressive est fréquemment utilisée dans de nombreux domaines. Il s’agit certainement de la technique de futurisation la plus employée. Son principe est simple, il s’agit d’envisager une situation future de la façon la plus positive possible. Lorsque cela est possible, il est souhaitable de s’y prendre deux ou trois mois à l’avance et de prévoir plusieurs séances. Plusieurs modalités sont possibles. Selon les protocoles les plus orthodoxes, cette technique consiste à se projeter dans l’avenir, à environ deux mois. Il s’agit de se ressentir (toutes les sensations sont mobilisées), de manière optimale, dans une situation ou un projet dont nous avons envie ou que nous aurons à vivre. En cas d’anxiété trop importante ou en cas de doute, l’éventuelle situation redoutée – qui peut se passer au-delà de l’évocation – n’est pas suggérée directement. La répétition de la technique provoque une acceptation progressive, un phénomène d’habituation connu en psychologie comportementale. Au fil des séances, la situation devient de plus en plus confortable. La personne développe une plus grande confiance en ses ressources et capacités.

Indications : Les indications sont très nombreuses. Préparation de toute sorte d’événements: un concours ou un examen, un entretien professionnel, une journée particulière ou stressante (un mariage, un deuil, des retrouvailles), la préparation à une compétition sportive, un examen médical, la préparation à la naissance (accouchement, accueil du bébé)…

 

Sophro-programmation future (SPF) (P. Gautier) : Fondamentalement, dans cette futurisation, la personne va se relier aux bénéfices de la situation dépassée. Au fil des séances, elle va se rapprocher du moment de l’épreuve, sans s’y confronter directement. Il reste possible, finalement, d’évoquer l’épreuve elle-même. Dans ce dernier cas, il est intéressant de prévoir une « récompense » (un loisir, par exemple), juste après l’épreuve et quel qu’en soit le résultat. Nous mettons ici en jeu toute notre capacité à nous projeter complètement dans le futur, au-delà de l’événement futur, comme s’il était passé. Le sophronisant peut partager, en imagination, avec un proche, la réussite de l’épreuve. Le partage peut reprendre tout le parcours qui a conduit à l’événement et à sa réussite: les efforts fournis, les obstacles qui sont apparus, les difficultés qui ont été surmontées. Le plus important reste le plaisir et la satisfaction du résultat.

Indications : Préparation à un changement, une épreuve physique, émotionnelle et/ou cognitive: compétitions sportives, préparation aux voyages, problèmes sexuels et autres.

 

Sophro-correction sérielle (SCS) (B. Etchelecou) : Cette technique permet au sujet de corriger une situation anxiogène ou une ou plusieurs sensations négatives. Cela se fait peu à peu en plusieurs séances. En niveau de conscience modifiée, le sujet se rapproche de plus en plus de la situation anxiogène et vient lui substituer une image ou une sensation positive. Cela se fait en congruence avec le souhait du patient.

Indications  : Toutes les situations anxiogènes apportées par le sujet. Cette technique peut être très utile au cours de suivis thérapeutiques (troubles névrotiques, problèmes phobiques notamment, douleurs…).

 

Sophro-mnésie positive simple (N. Baste) : Dans la vie de chacun, les événements négatifs sont incontournables, en revanche, il n’est pas rare de passer à côté des événements positifs. Cette technique permet de raviver les éléments positifs de l’histoire de la vie de chacun.

Indications  : ● S’entraîner à activer le positif en soi. ● Trouver les éléments positifs du passé parfois enfouis. ● Entraînement à la mémoire

 

Etchelecou, Bernard (2017-05-24). Grand manuel de sophrologie : Une synthèse des différentes techniques, 100 exercices pratiques, 20 domaines d application 

Je vous reçois à Saint Cyr l'Ecole secteur Versailles à partir de 7 ans, en cabinet ou en distanciel pour un accompagnement en sophrologie. 

 

Je pratique également selon vos besoins de l'hypnose éricksonienne, de l'hypnose de régression, de l'énergétique (magnétisme, radiesthésie, reiki usui), du RITMO (proche EMDR) et de l'EFT.

" Si vous désirez être conscient du meilleur, apprêtez-vous à abandonner les perspectives limitées et à agrandir votre vision de la vie. "

EXTRAIT tiré du Livre Choisir La Joie, Sanaya ROMAN, Ronan DENNIEL, Éditeur


Articles similaires

Réalisation & référencement Site clef en main

Connexion